Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Québec.ca A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Québec investit 14 M$ pour la conservation du lac Saint-Pierre

Trois-Rivières, le 16 mars 2018. – Le gouvernement du Québec prend les moyens nécessaires pour assurer une gestion durable de l’écosystème particulier qu’est celui du lac Saint-Pierre, ce grand bassin du Saint-Laurent d’une importance nationale et internationale. Son plan s’appuie sur une vision commune élaborée par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs ainsi que le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Il s’articulera en deux volets, soit la restauration de milieux prioritaires, notamment les habitats fauniques, et la recherche de pratiques agricoles durables.

C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui, en conférence de presse, la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, en son nom et en celui du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Laurent Lessard, de la ministre du Tourisme, Mme Julie Boulet, ainsi que du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Luc Blanchette. Elle était accompagnée pour l’occasion de l’adjoint parlementaire du premier ministre pour les régions et député de Maskinongé, M. Marc H. Plante.

Le premier volet du plan consiste à mettre en œuvre le Programme pour la conservation du lac Saint-Pierre, un programme d’aide financière destiné aux acteurs du milieu qui souhaitent mener des initiatives de conservation ou de restauration de la biodiversité et de la qualité de l’eau du lac Saint-Pierre afin de permettre une meilleure cohabitation entre les divers acteurs. Il sera administré par la Fondation de la faune du Québec, dont la mission est la promotion de la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats.

Devant l’état de santé préoccupant des écosystèmes du lac Saint-Pierre, le Programme permettra à la Fondation de soutenir financièrement différentes entreprises et différents organismes dans la réalisation de projets de conservation et de restauration des fonctions écologiques et d’aménagement des habitats fauniques de la zone littorale du lac et de ses affluents ou dans la réalisation de projets pilotes visant la recherche de pratiques agrofauniques efficaces. L’ajout de fonds fédéraux ou privés permettra d’en bonifier la portée et d’augmenter les retombées régionales.

Le second volet du plan vise à définir et à promouvoir une agriculture durable compatible avec l’écosystème du lac Saint-Pierre. Il sera mis en œuvre prochainement par la création d’un pôle d’expertise multidisciplinaire chargé de coordonner une programmation de recherche sur des cultures et des pratiques agricoles durables et adaptées aux conditions particulières du milieu.

Les partenaires des milieux agricole et faunique ainsi que du milieu de la recherche universitaire seront impliqués dans la mise en œuvre des projets pilotes et des projets de recherche et d’expérimentation que mènera ce pôle d’expertise. Ces recherches traiteront de l’aspect agricole et intégreront les paramètres fauniques et environnementaux ainsi que les aspects sociaux et économiques.

 

Citations :

« Le lac Saint-Pierre, considéré comme un joyau national et international, est un lieu unique d’une biodiversité incroyable. Cependant, sa situation s’est détériorée au cours des dernières années. Son retour à la santé passe nécessairement par une réduction des pressions que nous exerçons sur lui et par la concertation des secteurs agricole et municipal. C’est ensemble que nous réussirons à lui donner un second souffle. Avec l’annonce qui est faite aujourd’hui, je sais que nous obtiendrons des résultats tangibles pour la restauration des fonctions écologiques du lac Saint-Pierre, et ce, au bénéfice des générations actuelles et futures. J’invite toutes les forces vives de la région à y participer, pour une saine cohabitation et pour la conservation du lac Saint-Pierre! »

 

Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

 

« En participant à la mise en œuvre d’une mesure de 14 M$, je compte favoriser la pratique d’une agriculture durable, rentable et respectueuse de l’écosystème du lac St-Pierre, et ce, en concertation avec les agriculteurs. C’est avec la plus grande collaboration que nous participerons à la mise en place de la stratégie d’intervention. »

 

Laurent Lessard, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

 

« Milieu naturel d’une richesse inestimable, le lac St-Pierre est au cœur d’une mobilisation peu commune. Cet investissement de 14 millions de dollars marque un tournant capital avec la mise en place d’actions concertées. Notre apport financier favorise ainsi la croissance économique des régions et municipalités par le biais d’une offre récréotouristique et nature améliorée. »

 

Julie Boulet, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie

 

« En plus de permettre l’amélioration de la qualité des habitats fauniques, la mise en place de ce programme s’ajoute aux actions concrètes que nous avons déjà entreprises pour le rétablissement de la perchaude et le retour à une pêche durable. Par son expertise et ses connaissances, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs soutiendra les intervenants du milieu qui souhaiteront entreprendre des projets de conservation et d’aménagement de milieux humides. Je suis heureux de pouvoir compter également sur la collaboration et l’expertise de la Fondation de la faune du Québec. »

 

Luc Blanchette, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec

« Le lac Saint-Pierre est aussi exceptionnel que fragile. Nous qui profitons de cet écosystème unique de multiples façons, nous devons avoir à cœur de le protéger et d’en restaurer la vitalité. Sa santé nous interpelle sous de multiples angles. Les défis à relever sont complexes, tout autant que les actions à poser, qui requièrent la collaboration de plusieurs acteurs de la région. Voilà une belle occasion pour les leaders régionaux de se mobiliser autour d’actions concrètes. »


Marc H. Plante, adjoint parlementaire du premier ministre pour les régions et député de Maskinongé

 

« Cette annonce est une excellente nouvelle! Le lac Saint-Pierre est un milieu de vie très important pour la faune du Québec, notamment pour la perchaude et la sauvagine. Nous sommes particulièrement fiers de pouvoir contribuer à ce vaste chantier, tant par notre expertise sur les enjeux fauniques que par notre capacité à accompagner des organismes dans la réalisation de travaux sur le terrain. Au fil des années, nous avons financé plus de 70 projets liés au lac Saint-Pierre, que ce soit pour l’aménagement ou la restauration d’habitats fauniques, l’acquisition et la protection de terres à haute valeur écologique ou la sensibilisation des utilisateurs à la protection des milieux naturels. Cette expérience est vitale pour les futurs projets qui seront mis en œuvre au lac Saint-Pierre. »

 

André Martin, président-directeur général de la Fondation de la faune du Québec

 

Faits saillants :

 

  • Long de 32 kilomètres et large de 14 kilomètres, le lac Saint-Pierre est le dernier bassin d’eau douce du fleuve Saint-Laurent avant l’océan. Il s’étend de Sorel-Tracy à Trois-Rivières. Il a été reconnu comme zone humide d’importance internationale en 1998 par la Convention de Ramsar. En 2000, l’UNESCO l’a désigné réserve de la biosphère.

 

  • La Fondation de la faune du Québec est un organisme voué au soutien financier et technique des organismes qui réalisent des projets de conservation et de mise en valeur de la faune et de ses habitats dans toutes les régions du Québec.

 

  • Dans la Stratégie maritime, le Québec s’est engagé à poursuivre la restauration de l’écosystème du lac Saint-Pierre et à assurer la durabilité des pêcheries qui y sont associées.

 

Liens connexes :

 

Fondation de la faune du Québec : http://www.fondationdelafaune.qc.ca/

Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre : www.biospherelac-st-pierre.qc.ca/

 

- 30 -

SOURCES :

Anne-Hélène Couturier
Attachée de presse
Cabinet de la ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521‑3911

Christine Harvey
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Agriculture,
des Pêcheries et de l’Alimentation
et ministre responsable de la région
du Centre-du-Québec
Tél. : 418 380-2525

Patrick Soucy
Attaché de presse
Cabinet de la ministre du Tourisme
et ministre responsable de la région
de la Mauricie
Tél. : 418 528-8063

Youann Blouin
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable des régions de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec
Tél. : 418 643-7295

Bureau de circonscription
du député de Maskinongé
Tél. : 819 228-9722
Tél. sans frais : 1 877 528-9722

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018