Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Le gouvernement du Québec attribue 75 M$ à la Ville de Montréal pour la réhabilitation de terrains contaminés

Montréal, le 25 mars 2018. – Le gouvernement du Québec accorde à la Ville de Montréal une subvention de 75 M$ afin qu’elle puisse procéder à la réhabilitation de plusieurs terrains contaminés de son territoire d’ici 2022.
 
La ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, en a fait l’annonce aujourd’hui, en présence du ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux, et de la mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante.
 
Grâce à cette subvention, la Ville pourra réhabiliter des terrains contaminés, municipaux ou non, favoriser l’utilisation de technologies de traitement éprouvées, telles que le traitement in situ (en laissant les sols en place), et favoriser le traitement des sols excavés en vue de leur valorisation. Le gouvernement du Québec s’assure donc d’accélérer la réhabilitation de terrains contaminés en milieux industriel et urbain, notamment en vue de l’expansion du réseau de l’éducation, de la création d’espaces verts et de la densification urbaine sur la partie la plus peuplée de son territoire, contribuant du même coup à la lutte contre les changements climatiques.
 
L’attribution de cette subvention à la Ville de Montréal tient compte du statut particulier de métropole qui a été reconnu à la Ville par le gouvernement et de son contexte distinct. Elle intervient en marge du programme ClimatSol-Plus annoncé en avril 2017, qui vise à soutenir les municipalités qui souhaitent revitaliser leur territoire en réhabilitant des terrains dégradés. Ainsi, la Ville de Montréal choisira elle-même les terrains à réhabiliter, tout en rendant compte de ses actions de la même façon que les autres municipalités dans le cadre du programme ClimatSol-Plus.
 
Citations :
 
« L’État et les municipalités du Québec, comme l’ensemble des propriétaires, doivent se montrer exemplaires quand il s’agit de réhabiliter leurs terrains contaminés. Avec l’aide financière accordée à la Ville de Montréal, nous franchissons aujourd’hui une étape importante vers un plus grand engagement à réhabiliter des terrains sur le territoire de la ville pour favoriser leur revitalisation. Cela va profiter à l’environnement, certes, mais aussi à toutes les Montréalaises et à tous les Montréalais. Nous allons protéger notre santé et améliorer notre qualité de vie tout en favorisant la croissance économique et la lutte contre les changements climatiques. »
 
Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
 
« En raison de l’historique industriel de Montréal, les enjeux liés aux sites contaminés sont particuliers, notamment en raison du nombre de terrains contaminés et de leur concentration dans certains quartiers de la métropole. Nous devons reconquérir notre territoire dans une perspective de développement durable. La réhabilitation de sols contaminés sur le territoire de Montréal permettra de favoriser la réalisation de projets de revitalisation urbaine ainsi que la création d’espaces verts et de milieux de vie dynamiques et sécuritaires pour les montréalais. »
 
Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal
 
« La Ville de Montréal doit composer avec un nombre important de terrains contaminés sur son territoire. L’aide financière de 75 M$ que nous accorde le gouvernement du Québec nous permettra enfin d’agir plus rapidement et plus facilement pour réhabiliter des terrains municipaux qui pourront servir à la construction de logements sociaux, notamment. Elle permettra aussi au secteur privé de réhabiliter à moindre coût des terrains non municipaux qui pourront par la suite accueillir des projets emballants, susceptibles de soutenir le développement économique et social de notre ville. En éliminant les terrains contaminés, nous serons en mesure de consolider le tissu urbain de Montréal, d'y aménager des quartiers durables et d’en faire une ville plus verte, plus dynamique et plus invitante. »
 
Valérie Plante, mairesse de Montréal
 
Faits saillants :

Cette annonce découle de la Politique de protection des sols et de réhabilitation des terrains contaminés et de son plan d’action 2017‑2021. Elle s’articule autour de deux enjeux majeurs, soit la protection de l’environnement et la revitalisation durable du territoire. Elle comporte quatre stratégies, qui sont toutes touchées par l’annonce d’aujourd’hui :
  • Prévenir la contamination des sols et des eaux souterraines;
  • Contrer la propagation de la contamination des sols et des eaux souterraines;
  • Assurer la réhabilitation des terrains contaminés;
  • Favoriser la valorisation des sols excavés et le développement des technologies vertes.
Le 8 décembre 2016, le gouvernement du Québec a signé la déclaration reconnaissant officiellement à Montréal le statut de métropole du Québec ainsi que l’entente-cadre « Réflexe Montréal » sur les engagements du Québec et de la Ville de Montréal pour la reconnaissance du statut particulier de la métropole. Il a aussi déposé le projet de loi no 121, intitulé « Loi augmentant l’autonomie et les pouvoirs de la Ville de Montréal, métropole du Québec », qui a été adopté le 21 septembre dernier.
  
Liens connexes :
 
Pour s’informer sur la Politique de protection des sols et de réhabilitation des terrains contaminés et son plan d’action 2017-2021 :
http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/sol/terrains/politique/index.htm
 
Pour en savoir plus sur les activités du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire sur les médias sociaux :
Macintosh HD:Users:mamrot_dcom:Documents:-DOSSIERS EN COURS:Medias sociaux:Communique:ICONE_facebook.jpghttps://www.facebook.com/AffairesMunicipalesOccupationTerritoire/
 
Macintosh HD:Users:mamrot_dcom:Documents:-DOSSIERS EN COURS:Medias sociaux:Communique:ICONE_twitter.jpghttps://twitter.com/MAMOTQC
 
 
- 30 -

SOURCES :

Anne-Hélène Couturier
Attachée de presse
Cabinet de la ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521‑3911
 
Marie-Ève Pelletier
Directrice des communications et
attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal
Tél. : 418 691-2050
 
Geneviève Jutras
Attachée de presse
Cabinet de la mairesse et du comité exécutif –
Ville de Montréal
Tél. : 514 243-1268

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991
 

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018