Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Traçabilité des sols contaminés : un deuxième projet pilote sur le territoire de la ville de Montréal, dans l’arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie

Montréal, le 24 mai 2018. – Un deuxième projet pilote sur la traçabilité des sols contaminés sera réalisé à Montréal sur les terrains du futur écoquartier du Technopôle Angus situé dans l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie. Il sera mené par Réseau Environnement, la Ville de Montréal et le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC).

C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, en compagnie du président-directeur général de Réseau Environnement, M. Jean Lacroix, ainsi que du président et chef de la direction de la Société de développement Angus (SDA), M. Christian Yaccarini.

Utilisant le système Traces Québec, lancé en décembre dernier par Réseau Environnement et WikiNet, ce nouveau projet pilote permettra à la Ville de Montréal de suivre en temps réel le déplacement des sols contaminés de l’écoquartier jusqu’à leur traitement ou, à défaut, jusqu’à leur enfouissement dans un lieu autorisé par le MDDELCC, et d’avoir une trace cryptée, confidentielle et archivée des sols contaminés déplacés.

À l’instar du projet annoncé en mars pour l’arrondissement d’Outremont, ce projet pilote permettra de poursuivre la décontamination des sols de l’ancien site industriel Shop Angus, tout en contribuant à la définition des caractéristiques auxquelles devrait répondre tout système de traçabilité au Québec dans l’éventualité où le recours à un tel système soit requis par règlement.

Rappelons que, dans le plan d’action 2017-2021 de la Politique de protection des sols et de réhabilitation des terrains contaminés, rendu public en avril 2017, le gouvernement du Québec s’est engagé à offrir davantage d’options de valorisation des sols traités ou faiblement contaminés afin de mieux contrôler la provenance, le mouvement et la destination de tels sols, d’éviter les situations de « disposition » illégale et d’assurer le respect de la réglementation.

Certification du personnel technique

En plus de rendre plus rigoureux le suivi des sols contaminés déplacés, un projet pilote de certification du personnel technique travaillant sur les terrains contaminés sera mis en œuvre. Assurée par Réseau Environnement en collaboration avec le MDDELCC, ce projet permettra de rehausser la qualification de la main-d’œuvre travaillant sur les chantiers où se trouvent les sols contaminés. Par la suite, l’Association québécoise de vérification environnementale sera responsable de certifier les travailleurs formés, ce qui permettra une distance entre l’organisme qui dispense la formation et celui qui la contrôle.

Citations :

« L’État et les municipalités du Québec, comme l’ensemble des propriétaires de terrains contaminés, doivent se montrer exemplaires quand il s’agit de "disposer" des sols contaminés. Utilisant le nouveau système de traçabilité Traces Québec, le projet pilote du Technopôle Angus nous permettra de vérifier les conditions qui doivent être réunies pour atteindre nos objectifs. Je félicite les dirigeants de la Société de développement Angus pour leur engagement dans ce projet pilote. Prendre soin de la planète, au profit des générations actuelles et futures, ça se fait également grâce à la décontamination des sols. »

Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

 

« L’arrondissement est heureux d’accueillir ce deuxième projet pilote à Montréal, qui permettra d’assurer la traçabilité des sols contaminés issus de l’ancien site industriel des ateliers Angus. Cette initiative s’inscrit parfaitement dans notre volonté de développer le territoire de manière responsable, en privilégiant des approches environnementales rigoureuses et innovantes. Ce nouvel outil, j’en suis convaincu, nous permettra de mieux gérer un enjeu complexe contemporain. »

François William Croteau, maire de l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie

 

« Depuis plus de 20 ans de développement au Technopôle Angus, dépasser les normes écologiques en place et agir en tant que pionnier dans ce domaine fait partie de notre ADN, nous avons toujours porté une attention particulière à la gestion responsable des sols, et c’est pourquoi nous sommes fiers de nous associer au projet pilote novateur Traces Québec, qui nous permettra d’assurer la plus grande transparence dans la "disposition" des sols contaminés et de continuer d’agir en leader dans l’adoption de pratiques durables innovantes. »

Christian Yaccarini, président et chef de la direction de la Société de développement Angus

 

« Nous sommes ravis que Technopôle Angus adhère à Traces Québec dans le cadre du développement de son écoquartier, un projet innovant et tourné vers l’avenir. Ce choix volontaire démontre une responsabilité sociale et environnementale exemplaire de la part de cet important pôle montréalais du développement durable. Souhaitant mettre fin à la "disposition" illégale des sols contaminés, enrayer les dépôts sauvages nuisibles pour l’environnement et la santé publique, puis contribuer à l’émergence d’une économie circulaire, Traces Québec est un outil indispensable au développement d’une société plus durable. »

Jean Lacroix, président-directeur général de Réseau Environnement

Faits saillants :

  • Traces Québec constitue la première solution intégrée de traçabilité indépendante des sols contaminés au Québec. Elle permet aux propriétaires de sols contaminés de démontrer leur exemplarité en matière de gestion responsable de ces matières. Traces Québec est issue d’une volonté de l’industrie des terrains contaminés, des municipalités et des donneurs d’ouvrage de trouver des solutions à l’enfouissement illégal.
  • Plus important regroupement de spécialistes en environnement au Québec, Réseau Environnement est une référence incontournable et un modèle d’excellence, qui agit comme catalyseur de solutions pour une société durable. L’association représente plus de 2 000 membres du domaine public, privé, municipal et parapublic.
  • Le Technopôle Angus est un quartier en plein essor, au cœur de Montréal, dans l’arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie. Ce projet de revitalisation urbaine et d’innovation sociale gère un parc immobilier de près de 70 000 mètres carrés et a déjà développé 50 % de ses terrains. Avec le nouvel écoquartier, 85 000 mètres carrés supplémentaires seront construits pour créer un quartier complet.
  • L’imposant projet de l’îlot central du Technopôle Angus bénéficiera d’un investissement de 20,5 millions de dollars annoncé par le gouvernement du Québec pour la création d’un écoquartier. C’est le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux, qui en a fait l’annonce le 23 mars dernier, à l’occasion du Forum stratégique sur les grands projets organisé par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. L’argent sera versé à la Ville de Montréal, qui supervisera le développement de l’écoquartier.

Liens connexes :

Pour prendre connaissance de la Politique de protection des sols et de réhabilitation des terrains contaminés et de son plan d’action 2017-2021 : www.mddelcc.gouv.qc.ca/sol/terrains/politique/index.htm.

Pour s’informer sur le système de traçabilité Traces Québec : www.reseau-environnement.com/services/traces-quebec/.

Pour s’informer sur la Société de développement Angus : https://sda-angus.com/fr/.

 

- 30 –

SOURCE :

Anne-Hélène Couturier
Attachée de presse
Cabinet de la ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521‑3911

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018