Navigation par thématique
Menu de la section air

Faits saillants

Août 2019 : un réchauffement au lieu d’un rafraîchissement graduel mène à une anomalie de 1,1 °C au Québec

Août a été 1,1 °C plus chaud que la normale de 1981-2010 au Québec. La seconde moitié du mois a été 0,8 °C plus chaude que la première et 2,5 °C plus chaude que la normale, alors qu’un rafraîchissement graduel est la norme en fin d’été. Au sud, une anomalie de 0,7 °C en août complétait la treizième séquence juillet-août la plus chaude en plus de cent ans, avec une anomalie moyenne de 1,1 °C pour ces deux mois les plus chauds de l’année, soit 1,0 °C sous le record de 2018. Il s’agissait d’une première saison au-dessus de la normale en 2019, par 0,4 °C. Au nord, la chaleur a été encore plus anormale, avec une anomalie de 1,1 °C cet été, de 1,3 °C en août et de 8,9 °C le jour du 26 au 28. D’ailleurs, le maximum moyen quotidien le plus élevé de 2019 au Québec a été atteint tardivement en raison des chaleurs exceptionnelles enregistrées au nord, le maximum moyen de 24,5 °C mesuré le 26 août devançant de 0,2 °C celui du 4 juillet, lors des grandes chaleurs estivales de 2019 au sud.

Août 2019 en chiffres
0,7  °C anomalie de température moyenne en août au sud du Québec
1,3  °C anomalie de température moyenne en août au nord du Québec
24,5  °C température maximale moyenne quotidienne la plus élevée de 2019 au Québec, le 26 août
29,5  °C température maximale moyenne quotidienne la plus élevée de 2019 au sud du Québec, le 4 juillet
19  journées plus chaudes que la normale en août au Québec
7  journées avec un maximum supérieur à 30 °C en août en un endroit au Québec (22 en juillet)
0  canicule en août au Québec
81  mm de pluie en août au sud du 49e parallèle
80  % de la pluie normalement attendue en août au sud du 49e parallèle

Août n’a reçu que 80 % de la pluie normalement attendue au sud du 49e parallèle et près de la moitié seulement dans certaines régions, comme ce fut le cas au nord du Québec. Les quatre derniers mois n’ont apporté que 60 à 80 % des pluies normales dans l’est du Québec et à certains endroits au Témiscamingue, en Outaouais, dans les Laurentides, en Montérégie, au Centre-du-Québec et en Estrie, à la suite des faibles pluies d’août. Le Bas-Saint-Laurent a de nouveau été touché par une sécheresse modérée, comme en 2017 et 2018, mais le sud de la région a eu droit à un répit en août avec un peu plus de pluie que la normale.

Le Lac-Saint-Jean et la Côte-Nord, de même que certaines régions montagneuses du sud de la province, ont quant à eux reçu de 115 à 140 % des pluies normales en août. Ce mois a aussi donné lieu à du temps parfois violent, dont une tornade EF1 sur Mont-Laurier, et à quelques épisodes de grêle. Il s’agissait d’une troisième tornade recensée en 2019 au Québec, une quatrième ayant frôlé le territoire québécois sur la rivière des Outaouais.

Chronologie des événements

Du 1er au 4 août, les températures sont plus fraîches que la normale, par -1,2 °C, en moyenne, au Québec. Une masse d’air chaud au sud fait brièvement passer la température 0,5 °C au-dessus de la normale le 2 et s’accompagne d’orages sur l’Abitibi-Témiscamingue le 1er et le 2, puis sur la plupart des régions du sud le 3. Il tombe de 15 à 30 mm de pluie les 2 et 3, notamment dans l’est de la province, où de la grêle est aussi rapportée le 3 dans la baie des Chaleurs.

Du 5 au 9 août, les températures sont plus chaudes que la normale, par 1,3 °C, en moyenne, au Québec. Le 6, le maximum quotidien surpasse les 30 °C de Montréal à Drummondville et plus au sud en Montérégie, de même que dans la région de Québec. Des orages suivent la progression de l’air chaud, d’abord le 5 en Abitibi-Témiscamingue et en Jamésie, puis dans l’extrême sud le 6 et le 7, où il tombe alors plus de 25 mm de pluie. Le 8, la température se rafraîchit graduellement et l’air froid génère des orages sur cette même trajectoire, laissant plus de 50 mm de pluie au Bas-Saint-Laurent, sur la Côte-Nord et en Jamésie. La situation se poursuit le lendemain avec de la grêle dans les Laurentides, en Mauricie, au Centre-du-Québec, en Estrie et sur la rive sud de Québec.

Du 10 au 15 août, les températures sont plus froides que la normale, par 1,4 °C, en moyenne, au Québec. Au sud, le 12, le passage d’une masse d’air chaud fait brièvement passer les températures au-dessus de la normale, générant quelques orages qui amènent 20 mm de pluie par endroits. Le 14 est la journée la plus anormalement froide de ce mois au sud et au Québec, à 3,1 °C sous la normale au sud et à 2,6 °C sous la normale au Québec. Alors que l’air recommence à se réchauffer du 15 au 17, des orages longent la frontière à l’extrême sud et y laissent jusqu’à 35 mm de pluie.

Du 16 au 30 août, la température moyenne demeure au-dessus de la normale par 2,6 °C au Québec.

Le 18 août, jour le plus chaud de ce mois au sud, la température moyenne est de 19,3 °C et le maximum moyen est de 25,7 °C, soit 2,9 °C et 4,0 °C sous les maximums annuels atteints en juillet. L’anomalie moyenne maximale de ce mois est de 4,9 °C le lendemain et le seuil des 30 °C est surpassé à Gatineau. Des orages laissent alors plus de 20 mm de pluie sur la partie sud du Bas-Saint-Laurent. L’anomalie de température est similaire au nord et, le 19, il tombe de 20 à 40 mm de pluie à l’ouest du réservoir de Caniaspiscau et à l’est de la rivière George.

Du 20 au 22 août, un front froid progresse sur le sud du Québec, abaissant graduellement la température jusqu’à 0,3 °C sous la normale, le 23. Au contact avec l’air chaud en place, le temps orageux laisse 18 mm de pluie en moyenne et de 30 à 40 mm localement, générant une tornade EF1 sur Mont-Laurier le 21 et de la grêle à Ville-Marie au Témiscamingue le même jour. La température moyenne repasse au-dessus de la normale dès le 24 et, comme à l’échelle du Québec, jusqu’au 30.

Du 26 au 28 août, en raison de la chaleur exceptionnelle enregistrée au nord, la température atteint des sommets à l’échelle du Québec. Le maximum moyen quotidien le plus élevé de l’année, soit 24,5 °C, est atteint au Québec le 26, une température 0,2 °C plus chaude que le maximum de juillet et 6,9 °C plus chaude que la normale. Ce maximum moyen est causé par une anomalie de 9,4 °C au nord, soit 1,5 °C au-dessus de la température du 19 juillet, date du précédent sommet en 2019. Le maximum moyen enregistré au sud, soit 25,7 °C, égale le sommet atteint en août, mais demeure 4,0 °C sous le plus chaud de 2019, observé le 4 juillet. Le 28 offre ensuite la température moyenne la plus élevée et la plus anormalement élevée de 2019 au nord avec 16,7 °C, une température 0,4 °C plus élevée que celle du jour le plus chaud de juillet, et une anomalie de 7,0 °C. À l’échelle du Québec, la température moyenne de 17,7 °C est en anomalie de 5,9 °C, un sommet en août qui reste 0,5 °C sous la chaleur du 5 juillet.

Du 28 au 30 août, la température demeure au-dessus des normales mais diminue graduellement de 4,1 °C en moyenne au Québec, ce qui amène des pluies de 20 mm dans la plupart des régions. Le passage de la tempête post-tropicale Erin en laisse encore beaucoup plus dans l’est de la province le 29, soit plus de 50 mm localement sur la pointe de la Gaspésie et sur la Basse-Côte-Nord.

Le 31, août se termine avec sa journée la plus froide et une température moyenne de 12,3 °C au sud, de 7,7 °C au nord et de 10,3 °C au Québec, près d’un degré sous la normale.

Été 2019 : plus chaud que la normale de 1981-2010

L’été climatologique 2019 a été plus chaud que la normale de 1981-2010, par 0,4 °C au sud, par 0,8 °C au Québec et par 1,1 °C au nord, de juin à août. Au sud, la chaleur des nombreuses canicules de juillet et de la dernière quinzaine d’août a surpassé la fraîcheur de juin et du début d’août, faisant de cette saison la première de 2019 où la température était au-dessus de la normale. Avec quatre mois à faire, 2019 se trouve tout de même 0,6 °C sous la normale au sud, mais 0,6 °C au-dessus au nord, une anomalie moyenne de 0,1 °C au Québec, en comparaison de la période 1981-2010.

Sommaire mensuel géostatistique pour le Québec
Août 2019 Moyenne Anomalie
(réf. 1981-2010)
Classification
(réf. 1981-2010)
Température maximale (°C) 19,2 0,9 Chaud
Température moyenne (°C) 14,4 1,1 Chaud
Température minimale (°C) 9,6 1,2 Chaud

Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile