Navigation par thématique
Menu de la section air

Faits saillants

Septembre 2019 : un mois près des normales pourtant rempli de contrastes

Septembre a été 0,3 °C sous la normale de 1981-2010 au sud de la province, mais 0,7 °C plus doux au nord, pour une anomalie moyenne de 0,2 °C au Québec. La fin de l’été a été assez abrupte, avec un début de septembre froid affichant une anomalie moyenne de -2,7 °C au sud et de -2,0 °C au Québec les deux premières semaines. Un retour aux températures estivales était observé quelques jours avant l’équinoxe d’automne, au cœur de deux semaines 2,0 °C plus chaudes que les précédentes et 2,3 °C plus douces que la normale au sud, un scénario froid-chaud identique à celui d’août. Il s’agissait d’un premier mois de septembre sous la normale de 1981-2010 en treize ans au sud de la province. L’an passé, septembre terminait l’été le plus chaud observé en 146 ans au sud.

Septembre 2019 en chiffres
-0,3  °C anomalie de température moyenne en septembre au sud du Québec
0,7  °C anomalie de température moyenne en septembre au nord du Québec
116  mm de pluie en septembre au sud du Québec – 49e parallèle
118  % de la pluie normale en septembre au sud du Québec – 49e parallèle
74  mm de pluie en septembre au nord du Québec – 49e parallèle
72  % de la pluie normalement attendue en septembre au nord du Québec – 49e parallèle
1  tornade arrache de 15 000 à 20 000 arbres en Chaudière-Appalaches
4  jours d’avance sur la date de premier gel automnal normal au sud

Septembre a reçu 118 % du total de pluie mensuel normal au sud du 49e parallèle, jusqu’à 140 % de la normale au Témiscamingue, au nord de l’Outaouais, des Laurentides, de Lanaudière et de la Mauricie, de même qu’au Saguenay et en Estrie, et jusqu’au double de la normale localement en Gaspésie. Ces pluies ont amélioré les conditions de sécheresse qui sévissaient toujours dans la plupart des régions du Québec en raison de déficits de précipitations accumulés. En effet, le total des trois derniers mois demeure à 86 % de la normale, en moyenne, au sud de la province. Au sud de l’Outaouais, des Laurentides, de Lanaudière et de la Mauricie et au Centre-du-Québec, les précipitations n’ont atteint que 50 à 80 % de la normale en septembre, aggravant les conditions de sécheresse. Une quatrième tornade a été répertoriée en 2019 au Québec, le 4 septembre, cette fois en Chaudière-Appalaches.

Au nord du Québec, au nord du Lac-Saint-Jean et sur la Côte-Nord, septembre a été plus sec, n’ayant reçu que 72 % des pluies mensuelles normales, pour une moyenne de 82 % de la normale à l’échelle du Québec. Août avait également été sec au nord du Québec, mais plutôt humide au Lac-Saint-Jean et sur la Côte-Nord. Les premiers flocons de neige ont été aperçus en Abitibi et au nord du Québec, alors que la majeure partie du territoire goûtait au premier gel automnal. Ce premier gel était en avance de quatre jours en moyenne au sud de la province.

Chronologie des événements

Du 1er au 13 septembre, le temps est frais et pluvieux. La température demeure sous la normale, en moyenne par 2,9 °C au sud et par 2,2 °C au Québec. Le 3 est la journée la plus anormalement froide de ce mois, avec une anomalie de -4,1 °C au sud et de -3,1 °C au Québec.

Du 1er au 4 septembre, deux épisodes de pluie se succèdent et laissent plus du quart des précipitations mensuelles, soit 25 mm en moyenne au sud du Québec, et jusqu’à 91 mm en Estrie, à Sutton. Le temps est particulièrement violent le 4, alors qu’une tornade arrache de 15 000 à 20 000 arbres en Chaudière-Appalaches, à Sainte-Rose-de-Watford.

Du 6 au 8 septembre, un troisième épisode de pluie ajoute 12 mm en moyenne au sud de la province. Le 7, l’est du Québec est touché par les restes de l’ouragan Dorian, qui en laisse un total de 92 mm à Murdochville et dont les forts vents causent des dégâts.

Le 10 septembre, c’est au tour de la Capitale-Nationale et de la Mauricie d’être touchées, ces régions recevant plus de 20 mm de pluie.

Le 13, l’Outaouais reçoit plus de 30 mm par endroits. La température minimale durant la nuit du 12 au 13, à 1,0 °C en moyenne, est la plus anormalement basse (anomalie de -5,7 °C au sud), et descend sous le point de congélation sur une bonne partie du territoire, produisant un premier gel. En Abitibi-Témiscamingue, une chute de 10 cm de neige est observée à Nédélec et Mancebourg.

Du 15 au 28 septembre, les températures sont plus douces que la normale, en moyenne par 2,3 °C au sud et 2,5 °C au Québec, et on observe les journées les plus douces de ce mois. La première semaine de cette période, du 15 au 21, il ne tombe que 4 mm de pluie en moyenne au sud. La nuit du 17 au 18 est tout de même 2,2 °C plus froide que la normale et est l’occasion d’un premier gel sur le sud-est de la province. Soulignant la fin de l’été, tout juste avant l’équinoxe d’automne, le 22 est la journée la plus anormalement douce de ce mois, avec une anomalie de 6,4 °C au sud et de 4,9 °C au Québec. Cependant, la pluie est constamment présente du 22 au 28, avec un cumul moyen de 37 mm et surpassant les 100 mm par endroits au nord de l’Outaouais et de la Mauricie.

Les 29 et 30 septembre, le mois se termine avec des températures sous la normale, en moyenne par 2,1 °C au sud et 1,1 °C au Québec. Le 30 est la journée la plus froide de ce mois, avec une moyenne de 8,9 °C au sud, de 4,4 °C au nord et de 6,7 °C à l’échelle du Québec. La nuit, la température minimale descend à 0,3 °C en moyenne et la province est largement touchée par le gel.

2019 en regard de la normale de 1981-2010

Avec trois mois restants en 2019, la température moyenne annuelle demeure 0,5 °C sous la normale de la période 1981-2010 au sud, mais 0,6 °C au-dessus au nord, pour une anomalie moyenne de 0,1 °C au Québec. On observait la situation inverse l’année dernière, alors que l’Arctique québécois n’avait pas été aussi froid en 26 ans, de janvier à septembre, ce qui avait abaissé la moyenne québécoise. À ce stade de 2019, les précipitations ont été au-dessus de la normale au sud (776 mm, +45 mm, 106 %), particulièrement au sud-ouest, mais en moyenne légèrement sous la normale à l’échelle du Québec (603 mm, -5 mm, 96 %).

Sommaire mensuel géostatistique pour le Québec
Septembre 2019 Moyenne Anomalie
(réf. 1981-2010)
Classification
(réf. 1981-2010)
Température maximale (°C) 13,0 0,2 Normal
Température moyenne (°C) 8,7 0,2 Normal
Température minimale (°C) 4,4 0,2 Normal

Évaluez cette page

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.