Aller au contenu
 
Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section ministère

Communiqué de presse

De simples résidus à compost - Le gouvernement du Québec injecte plus de 2,2 M$ dans le compostage des matières organiques à la MRC de La Vallée-de-la-Gatineau

Québec, le 10 novembre 2020. – Le gouvernement du Québec accorde une aide financière d’un montant de 2 209 097 $ pour l’agrandissement du Centre de traitement des boues de fosses septiques situé dans la municipalité de Kazabazua, en Outaouais et l’achat de bacs bruns.
 
Avec ce financement, cette installation pourra bientôt transformer en compost les résidus alimentaires et les résidus verts de toutes les résidences de la MRC de La Vallée-de-la-Gatineau. La mise en exploitation des installations de compostage est prévue pour cet hiver.
 
C’est ce qu’ont fait savoir aujourd’hui, le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette, ainsi que le député de Gatineau, M. Robert Bussière, de concert avec la préfète de la MRC de La Vallée-de-la-Gatineau, Mme Chantal Lamarche.
 
Le Centre de traitement des boues de fosses septiques de la Vallée-de-la-Gatineau est exploité depuis 2005. Après son agrandissement, ce site comprendra une dalle de compostage agrandie, un bassin d’accumulation des eaux, un abri, une balance et un poste de réception et sera raccordé au système de traitement des eaux usées déjà en place.
 
À sa cinquième année d’exploitation, le site agrandi devrait traiter un total de 5 072 tonnes de résidus alimentaires et de résidus verts, provenant de la collecte résidentielle dans les 17 municipalités de la MRC de La Vallée-de-la-Gatineau. 4 municipalités de la MRC des Collines-de-l’Outaouais, soit Cantley, Chelsea, La Pêche et Pontiac, ont par ailleurs exprimé eux aussi leur intérêt à utiliser les installations de la Vallée-de-la-Gatineau pour valoriser leurs matières organiques. L’installation desservira notamment 31 294 unités d’habitation représentant 55 040 habitants. L'installation produira 2 362 tonnes de compost avec les matières traitées. Ce compost sera redistribué aux citoyens, agriculteurs et municipalités.
 
De plus, le site contribuera à la lutte contre les changements climatiques puisqu’il permettra des réductions d’émissions de gaz à effet de serre (GES) évaluées à 417 tonnes en équivalent dioxyde de carbone (t. éq. CO2) par année.
 
La subvention gouvernementale est accordée à la région dans le cadre du Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage (PTMOBC), qui a été bonifié et prolongé récemment jusqu’en 2022.
 
Citations :
 
« En accélérant la mise en place d'installations de traitement des matières organiques, nous voulons dynamiser la création de ces infrastructures vertes qui favorisent la réduction des émissions de gaz à effet de serre tout en contribuant à faire du Québec une nation zéro déchet. Tourné vers la construction d’une économie verte, le gouvernement du Québec tient à soutenir ces investissements stratégiques qui participent tout aussi bien à une relance économique durable qu’à l’application des principes de l’économie circulaire. »
 
Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et ministre responsable de la région de Laval
 
« Je suis très fier que la MRC de La Vallée-de-la-Gatineau et ses partenaires conviennent de prendre régionalement la responsabilité de la gestion de leurs résidus. La solution de valorisation de la matière organique est une approche gagnante qui contribuera à la réduction des gaz à effet de serre et à la réduction des matières destinées à l’enfouissement tout en créant des emplois. Les efforts que nous effectuons pour améliorer l’environnement, pour nous et pour les générations futures, passent par de telles initiatives. En ce sens, je félicite la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau pour tout le travail qui a mené à cette solution. »
 
Robert Bussière, député de Gatineau

« Il s’agit d’une étape importante pour la MRC de La Vallée-de-la-Gatineau, qui voit l’agrandissement de sa plateforme de compostage au Centre de traitement des boues de fosses septiques et l’achat des différents bacs avec l’implantation de la collecte porte-à-porte sur l’ensemble du territoire. Je suis également fière de participer à ce virage et à cette vision écoresponsable pour la réduction des matières résiduelles de notre région. »
 
Chantal Lamarche, préfète de la MRC de La Vallée-de-la-Gatineau
 
Faits saillants :
  • À l'heure actuelle, les matières organiques constituent environ 60 % des 5,8 millions de tonnes de matières résiduelles éliminées chaque année au Québec. Le secteur des déchets représente aussi le cinquième émetteur de GES en importance au Québec, avec l'émission d'environ 4,55 millions de tonnes en équivalent CO2 par année.
     
  • Afin de détourner de l’élimination la matière organique que la population du Québec produit, le gouvernement du Québec a lancé la Stratégie de valorisation de la matière organique en juillet 2020. Avec cette stratégie, il vise à valoriser au moins 70 % de la matière organique d’ici 2030. Aussi, il vise l’implantation de la collecte des matières organiques ou un autre moyen de gestion à la source par les organismes municipaux d’ici 2024.
     
  • Cette stratégie, qui s'accompagne d'un budget de 1,2 G$ d’ici 2030, a permis de bonifier les programmes qui financent la gestion des matières organiques. C'est le cas du Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage (PTMOBC), dont le budget total est de 554 M$.
     
  • Le PTMOBC offre un soutien financier au milieu municipal et au secteur privé pour l’installation d’infrastructures permettant de traiter la matière organique au moyen du compostage ou de la biométhanisation. Financé par le Fonds vert, plus particulièrement par l’entremise des redevances pour l’élimination de matières résiduelles et du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, le Programme permet également de réduire les émissions québécoises de GES afin de contribuer à l’atteinte des objectifs québécois en matière de lutte contre les changements climatiques.
     
  • Avec le projet annoncé aujourd’hui, le PTMOBC soutient 18 projets de traitement des matières organiques par biométhanisation ou compostage, répartis dans 12 régions. Ces projets représentent des investissements de plus de 247 M$. Onze en sont déjà au stade de l’exploitation.
Liens connexes :

Pour plus d’information sur le PTMOBC, visitez le site Web du MELCC :
www.mddelcc.gouv.qc.ca/programmes/biomethanisation/index.htm.
 
Prenez aussi connaissance de la Stratégie de valorisation de la matière organique :
www.environnement.gouv.qc.ca/matieres/organique/index.htm.
 
- 30 -

SOURCES :

Geneviève Richard
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements
climatiques et ministre responsable
de la région de Laval
Tél. : 418 952-6352
Natacha Desjardins
Agente de communication
MRC de La Vallée-de-la-Gatineau
Tél. : 819 463-3241, poste 251

Stéphane Mougeot
Attaché politique
Bureau de circonscription
du député de Gatineau
Tél. : 819 827-3868
 

INFORMATION :

Relations médias
Ministère de l'Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile