Les aventures de Rafale

Sais-tu que les technologies ont un impact sur l’environnement?

MagmaComme tu le sais, les actions humaines peuvent favoriser la production de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Le transport et l’industrie sont les secteurs qui émettent le plus de gaz à effet de serre, mais d’autres secteurs ont eux aussi des impacts sur l’environnement, notamment celui des technologies.

Mais qu’est-ce que c’est, les technologies?

Les technologies sont nombreuses. On pense d’abord aux jeux vidéo, aux cellulaires, aux ordinateurs et au réseau wifi, mais des logiciels sont aussi utilisés dans les hôpitaux, certaines technologies servent aux chercheurs scientifiques et de nouvelles technologies permettent de développer de nouveaux produits. Comme tu peux le voir, il en existe une très grande variété!

Selon un rapport de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), on pouvait compter 14 milliards d’objets connectés dans le monde en 2014. On prévoit ainsi que 50 milliards d’objets seront connectés en 2020, et 100 milliards en 2030!

Graphique - Pévisions (selon OCDE)

Données : OCDE (2015), « Nouveaux enjeux : l'internet des objets », dans Perspectives de l'économie numérique de l'OCDE 2015, Éditions OCDE, Paris

Préoccupation

Centrale nucléaire
Source : Wikimedia Commons

Ce qui nous préoccupe vraiment avec ces objets connectés, c’est leur consommation d’énergie. Tu crois peut-être que ta télévision ne consomme pas beaucoup d’énergie, mais détrompe-toi!

Si tu écoutes deux heures de télévision en moyenne par jour, tu auras consommé au bout de l’année un total d’environ 101,5 kilowattheures (kWh), dépendamment de la performance de ton téléviseur. Le kWh est une unité de mesure de l’énergie. Il permet de calculer l’énergie qui peut être consommée par tous les objets électriques et électroniques qu’il y a dans ta maison.

Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), si la tendance se maintient, la demande en énergie pour l’usage de ces objets atteindra 1 140 térawattheures (TWh) en 2025. Il faut savoir qu’un TWh équivaut à 1 milliard de kWh. Les barrages hydroélectriques dans le monde fournissent un total de 3 500 TWh par année. Comme on peut le voir, les technologies consomment près de la moitié de cette quantité d’énergie!

Cette quantité d’énergie équivaut à 6 % de la consommation annuelle totale d’électricité dans le monde. Cette énergie sera consommée principalement par les appareils lorsqu’ils seront en mode Attente (Veille). En mode Veille, la consommation d’énergie d’un appareil diminue à cause des nombreuses fonctions qui sont arrêtées. Mais, même si l’appareil n’est pas utilisé, il dépense tout de même de l’énergie! Tu vois à quel point il est important d’éteindre tout objet électronique lorsqu’on ne l’utilise pas!

Objets qui consomment de l’électricité en mode veille

La production des technologies

Au total, 46 % de la production électrique mondiale repose sur le charbon et 23 % sur le gaz naturel. Le charbon et le gaz sont deux sources d’énergie non renouvelables que l’on retrouve en quantité limitée sur la terre.

L’empreinte environnementale

Les technologies en 2013

Un total de 1 037 TWh d’énergie (majoritairement de l’électricité) a été utilisé pour produire les objets technologiques que nous utilisons au quotidien. Cela équivaut à l’énergie que peuvent produire 40 centrales nucléaires en une année.

Un total de 608 millions de tonnes de gaz à effet de serre ont été émis dans l’atmosphère à la suite de cette production.

Un total de 8,7 milliards de mètres cubes (m3) d’eau ont été utilisés pour produire tous nos objets électriques et électroniques.

La consommation énergétique nécessaire au fonctionnement d’Internet (sites Web, courriels, réseaux sociaux, vidéos, etc.) atteignait 0,8 % de la consommation mondiale en 2005, 2 % en 2012, et elle a doublé chaque année par la suite. Si la tendance se maintient, Internet consommera en 2030 l’équivalent de la consommation mondiale de 2008, tous secteurs confondus.

Si nous ramenons la consommation d’Internet en termes d’utilisateurs, ces derniers sont responsables de près de 50 % des émissions de gaz à effet de serre produites par Internet. Chacun des internautes produit 200 kilogrammes (kg) de gaz à effet de serre et consomme 3 000 litres d’eau par année.

Les initiatives

Centre de données Centre de données
Source : Wikimedia Commons

Plusieurs initiatives à travers le monde ont permis de diminuer l’impact des technologies sur l’environnement. En voici quelques exemples :

En Suède, l’entreprise Facebook a installé un centre de données qui utilise seulement des énergies renouvelables. Ce centre de données est l’endroit où toutes les vidéos, les images et les messages que tu envoies sur Facebook sont gardés en sécurité. Il faut savoir que plusieurs entreprises qui ont beaucoup de données à entreposer disposent de deux à six centres de ce type (locaux situés dans le monde).

Les centres de données absorbent plus de 1,5 % de l’électricité consommée dans le monde (près de 2 % aux États-Unis). Selon le groupe mondial Veolia, spécialiste en protection de l’environnement, en moyenne, un important centre de données de 10 000 mètres carrés (m2) consomme autant d’énergie qu’une ville de 50 000 habitants!

Une autre initiative a été réalisée par la société australienne Carnegie Wave Energy. Cette dernière a installé la première centrale qui fonctionnera grâce au mouvement des vagues. Cette énergie renouvelable permettra de fournir de l’électricité à près de 2 000 foyers en Australie. Puisque cette technologie est en plein essor, la société souhaite entreprendre de plus gros projets pour réduire les coûts de l’électricité.

Aux Pays-Bas, une équipe de scientifiques de l’Université de Wageningen, dans la ville du même nom, a mis au point une technique innovatrice qui permet de produire de l’électricité à partir des réactions chimiques qui se produisent entre les racines des plantes et les bactéries du sol. Même si l’équipe n’est pas la première à avoir découvert ce procédé, elle est la première à avoir trouvé une solution qui ne cause aucun dommage aux plantes. Même si cette technologie est encore à l’échelle expérimentale, tu imagines l’immense potentiel de cette nouvelle source d’énergie!

Mes initiatives écoénergétiques

Toi aussi, tu peux participer au mouvement de l’économie d’énergie en y allant de quelques initiatives simples. En voici quelques-unes qui pourront t’inspirer :

Penses-y bien, et tu trouveras plusieurs autres initiatives. J’en suis sûr!

Tu as des questions ou des commentaires sur ce sujet? fais-nous-en part!

Magma

Pour en savoir plus :

Publication : janvier 2017

 

Évaluez cette page

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.