Le coin de Rafale

Sais-tu ce qu’est le réseau des Banques alimentaires du Québec?

Le réseau des Banques alimentaires du Québec joue un rôle essentiel dans la vie de nombreuses familles. Chaque mois, plus de 400 000 personnes ont de la difficulté à acheter ce dont elles ont besoin pour se nourrir adéquatement. Plus étonnant encore, le nombre de personnes qui ont recours à une banque alimentaire a augmenté de 34,5 % depuis 2008! Face à une demande qui ne cesse de croître, les organismes de bienfaisance n’arrivent pas toujours à répondre aux besoins de celles et ceux qui font appel à leurs services. Le réseau des Banques alimentaires au Québec est pourtant large et dessert une bonne partie des régions de la province. Et malgré l’appellation couramment utilisée pour décrire ces organismes, ceux-ci n’offrent pas seulement de la nourriture. On peut s’y procurer des produits d’entretien ménager et d’hygiène pour répondre à ses besoins et s’assurer d’une qualité de vie décente. Tout comme les produits offerts par les banques alimentaires, les circonstances qui mènent les gens à y faire leurs emplettes sont divers et diffèrent d’une famille à l’autre. Savoir qu’autant de gens se tournent vers les banques alimentaires peut surprendre, mais il est encore plus étonnant de savoir qu’il est très facile de poser un geste pour soutenir ces organismes voués à aider les familles à combler leurs besoins les plus fondamentaux.  

Banques alimentaires Québec

Le réseau des Banques alimentaires du Québec dessert de nombreuses régions du Québec. Il est composé de 19 organismes fédérés sous la bannière de Moisson, de onze membres associés et de nombreux membres affiliés qui servent des clientèles locales. Un membre Moisson peut desservir les individus directement en leur offrant des dons et joue surtout le rôle de centre de tri régional pour assurer la redistribution des denrées aux organismes locaux. Parmi eux, on compte les membres associés principalement actifs dans le Nord et les membres affiliés qui aident des populations locales par l’intermédiaire de comptoirs de service, de restaurants communautaires ou de banques alimentaires accrédités par un membre Moisson. Le réseau du Québec fait partie du grand réseau de Banques alimentaires Canada.

Boîte de produits

Les banques alimentaires sont heureusement en mesure d’offrir une vaste gamme de produits et services à celles et ceux qui en ont besoin. Quand on pense aux articles que les familles peuvent obtenir dans une banque alimentaire, c’est souvent les boîtes de céréales, les pâtes, le beurre d’arachide ou la soupe qui viennent à l’esprit. Pourtant, le choix de denrées offerts est beaucoup plus grand! Les familles peuvent trouver du pain, du lait et d’autres produits laitiers, des légumes, de la viande, de presque tout! De plus, il faut savoir que ces organismes collectent et distribuent des produits d’hygiène personnelle (savon, shampoing, désodorisant, etc.), des couches pour bébé, des produits d’entretien ménager (détergent, eau de Javel, etc.) et davantage encore. Il est aussi possible de se faire servir un repas ou une collation en se présentant à un comptoir alimentaire ou en faisant appel aux services des popotes roulantes qui livrent des repas aux personnes à mobilité réduite.

Cette aide vise à combler les besoins de base des individus qui auraient de la difficulté à se nourrir ou à acheter les produits essentiels à une bonne qualité de vie. Mais qui au juste bénéficie des dons? Les femmes de 18 ans et plus (presque un bénéficiaire sur deux) et les personnes immigrantes ou réfugiées (un bénéficiaire sur quatre) forment les deux groupes les plus importants qui fréquentent les banques alimentaires. Les personnes aînées, les étudiants universitaires et les Autochtones viennent aussi en grand nombre remplir leur panier. En ce qui concerne les sources de revenu des bénéficiaires, plus de la moitié reçoivent de l’aide sociale. Mais il peut être surprenant d’apprendre que plus d’un client sur dix a un emploi mais n’arrive pas à combler ses besoins. En effet, ceux et celles qui dépendent d’une pension de vieillesse, d’une pension d’invalidité ou de l’assurance-emploi peuvent aussi recourir à une banque alimentaire. Comme tu le vois, le profil des gens qui peuvent avoir besoin d’aide est varié et, parfois, loin de l’image qu’on peut associer à ces personnes.

Sources de revenus

La capacité des banques alimentaires à fournir aux populations dans le besoin les denrées et produits essentiels dépend largement de dons provenant d’individus, d’agriculteurs, d’épiceries et de restaurants; c’est un véritable effort collectif! Pour réaliser sa mission, le réseau des Banques alimentaires du Québec réunit les dons qui proviennent majoritairement des sources suivantes :

Par-dessus tout, les banques alimentaires sont la manifestation du désir des individus d’aider leurs prochains et, donc, de créer un monde meilleur. C’est aussi une belle façon de concrétiser plusieurs principes de développement durable. Tu te demandes probablement comment tu peux contribuer au développement durable. Heureusement, il y a plusieurs façons d’agir. Bien sûr, toi ou tes parents pouvez faire des dons, individuellement, en denrées, en produits de base ou en argent. Si tu veux aller plus loin, tu peux organiser une collecte de denrées ou y participer à ton école ou dans un club social. Tu peux aussi faire du bénévolat auprès d’un organisme ou d’une banque alimentaire. Peu importe ton choix, tu peux être certain que ton geste sera apprécié et qu’il permettra à quelqu’un de combler ses besoins élémentaires pour pouvoir ensuite mieux contribuer à sa communauté. En plus, tu auras la très grande satisfaction de savoir que tu as eu un impact positif sur la vie de quelqu’un qui se souviendra longtemps de ta générosité!

Publication : mai 2019