Le coin de Rafale

Sais-tu comment te déplacer de manière intelligente?
Catégorie : 12 à 15 ans

Magma
Salut! Comme tu sais, les transports sont une grande source de pollution de l’air, c’est pourquoi j’aimerais te présenter quelques possibilités plus vertes.

Répartition des émissions de GES au Québec, en 2016, par secteurs d'activité

Si on te demandait quel moyen de transport est le plus répandu, tu nommerais probablement l’automobile. C’est effectivement l’un des plus populaires dans le monde. La popularité de l’automobile augmente sans cesse depuis sa création en 1884. Ça ne date pas d’hier!

Tu dois bien t’en douter, les gaz d’échappement des voitures ne sont pas inoffensifs pour la santé et l’environnement. Il s’agit de gaz à effet de serre (GES) et de polluants atmosphériques. Au Québec, le secteur des transports est responsable de 43 % des émissions de GES, ce qui est énorme par rapport à ce qu’émettent les activités agricoles (9,6 %) ou encore les déchets (6,2 %) en une année! Heureusement, il y a des solutions de rechange à l’utilisation de ces moyens de transport polluants.

Évidemment, tu n’es pas propriétaire d’une voiture à ton âge. Mais tu peux quand même choisir d’utiliser des moyens de transport durables et influencer tes parents à adopter eux aussi ces habitudes plus écologiques.

La mobilité durable, c’est quoi?

La mobilité durable, c’est repenser les déplacements de manière à résoudre différents problèmes générés par les modes de transport polluants. En gros, l’idée est de se déplacer de façon efficace, sécuritaire, équitable, en limitant les effets négatifs sur l’environnement et nos milieux de vie.

La mobilité durable a plusieurs fonctions :

Des options pour moins polluer

Le transport actif

Le transport actif, comme son nom l’indique, est une manière de se déplacer en bougeant. La première option, sans doute la plus simple quand c’est possible, est de marcher pour se rendre chez les amis ou à l’école. Ainsi, on n’émet pas de GES et l’on fait une activité physique en même temps.

Il y a aussi le vélo, un des moyens de transport les plus pratiques qui soit. C’est aussi écologique que la marche, mais c’est plus rapide.

Parlant de vélo, il existe un vaste réseau de pistes cyclables, la Route verte, qui passe par plusieurs régions du Québec. La Route verte s’étend sur plus de 5 300 km. De quoi pédaler pendant longtemps! Ça peut être une bonne idée d’activité à faire en famille pendant les vacances.

Certaines grandes villes, comme Montréal, offrent un service de location de vélos libre-service. Ce service permet de prendre un vélo (ordinaire ou électrique) à plusieurs endroits dans la ville, de te déplacer vers ta destination et de le laisser à un autre endroit prévu à cet effet. C’est une belle initiative pour faciliter l’accès et le transport en vélo.

Sécurité en vélo
  • Roule dans le sens de la circulation, à droite de la route.
  • Garde une distance sécuritaire avec les voitures.
  • Respecte les panneaux et les feux de signalisation en tout temps.
  • Signale tes intentions avec tes mains avant un virage.
  • Ne porte pas d’écouteurs.
  • Ne manipule pas d’appareils électroniques (téléphone, lecteur de musique, etc.).
  • Ne transporte pas de passagers, sauf si un siège est prévu à cet effet.
  • Mets des lumières ou des réflecteurs lorsque tu fais du vélo le soir.
  • Porte toujours ton casque.

La marche et le vélo sont les moyens de transport actif les plus répandus, mais il en existe d’autres, comme la planche à roulettes, les patins à roues alignées et la trottinette. Tu peux emprunter les pistes cyclables pour en faire, elles sont plus sécuritaires.

Comme tu en as sans doute entendu parler, les trottinettes électriques font leur apparition un peu partout sur la planète. Elles permettent de se déplacer sans polluer, ce qui est génial! Par contre, pour les utiliser, des règles strictes du Code de la sécurité routière et de ta municipalité doivent être suivies. Prends-en connaissance avec tes parents, ils pourront t’aider à comprendre toutes les conditions pour en faire. Sache qu’au Québec seules les trottinettes sans moteur peuvent circuler sur la chaussée (les rues publiques).

Bref, tu as l’embarras du choix des moyens de transport actif. Ils offrent de nombreux bénéfices pour l’environnement. De plus, ils ont des bénéfices sur ta santé, car ils te permettent de faire de l’activité physique en te déplaçant.

Le transport collectif

Dans la plupart des grandes villes, tu peux te rendre presque partout en utilisant le réseau de transport collectif.

Le transport collectif, c’est l’autobus, le tramway, le métro, les trains, les traversiers et les navettes fluviales. Bref, ce sont tous les moyens de transport public qui peuvent être utilisés par plusieurs personnes à la fois. C’est une bonne solution de rechange à la voiture, car plus il y a de gens qui utilisent le transport collectif, moins il y a d’automobiles sur les routes. En effet, pour te donner une idée, un autobus transporte environ 65 personnes, les autobus de plus grande taille (articulés) en transportent environ 120 et un train de métro en transporte environ 1 000. Imagine si toutes ces personnes prenaient chacune une voiture, les émissions générées seraient bien plus importantes que lorsqu’elles partagent toutes un même moyen de transport! Certains moyens de transport collectif sont électriques, ce qui réduit encore plus la pollution et les GES.

De plus, les transports collectifs sont souvent plus efficaces et rapides que les voitures, notamment dans les grandes villes, car les autobus ont accès à des voies réservées aux heures de pointe et les métros, trains et tramways ont leurs propres voies, qu’ils sont les seuls à emprunter. De plus, l’hiver, tes parents n’ont pas à déneiger la voiture avant de quitter un endroit ou à chercher un espace de stationnement lorsqu’ils arrivent quelque part.

Photo : Christian Lauzon
Photo : CCDMD

Des voitures plus vertes

L’auto électrique

Tu connais sans doute plusieurs personnes qui possèdent un véhicule. Dans quel cas, selon toi, serait-il pertinent qu’ils optent pour un véhicule électrique? Eh bien, si une personne souhaite posséder un véhicule, l’auto électrique est sans aucun doute moins dommageable pour l’environnement qu’un véhicule à essence, en ville ou en région. Cela dit, il est évident qu’en régions éloignées les gens n’ont pas accès à autant d’options de transport.

De plus, le Québec investit beaucoup dans l’électrification des transports. Comme la popularité des voitures électriques augmente, un réseau de bornes de recharge a été mis en place partout dans la province, dont certaines permettent une recharge ultrarapide en seulement quelques minutes!

Pourquoi une voiture électrique pollue-t-elle moins qu’une autre à essence?

Au Québec, l’électricité (soit l’hydroélectricité) est produite presque à 100 % à partir d’une source d’énergie propre et renouvelable : la force de l’eau. De plus, sur l’ensemble de son cycle de vie, une auto électrique causera moins de tort à l’environnement qu’un véhicule à essence. Les impacts environnementaux d’une auto électrique sont majoritairement produits au moment de la fabrication du véhicule puisqu’elle n’émet pratiquement pas de GES et de polluants lors de son utilisation. De son côté, la voiture à essence en émet tout au long de son cycle de vie.

Pour plus d’informations.

Le partage de voitures

Aussi appelé « autopartage », le partage de voitures permet aux citoyens d’emprunter une voiture pour ses déplacements, sans avoir à louer ou à acheter un véhicule. Ainsi, dans quelques villes, on peut emprunter une voiture à essence, hybride ou électrique. On profite des mêmes avantages que l’automobile, mais sans les inconvénients, comme l’achat, l’entretien, les frais d’immatriculation, le déneigement, le stationnement, etc. Cette pratique diminue le nombre de voitures en circulation, puisqu’un seul véhicule peut servir à plusieurs usagers. Ainsi, si tes parents ou des gens dans ton entourage possèdent une voiture, mais ne s’en servent qu’occasionnellement, c’est une solution parfaite pour eux.

Le covoiturage

Plusieurs groupes de covoiturage en ligne existent au Québec. Ils permettent d’éviter de louer ou d’acheter une voiture. Les adultes peuvent donc, grâce au covoiturage, voyager à faible coût. Toutefois, la prudence est de mise, car on se déplace bien souvent avec des inconnus.

Les taxis

L’offre de taxis a grandement évolué ces dernières années. Grâce à la technologie intelligente, il est beaucoup plus facile de trouver un taxi et de payer sa course. L’utilisation de taxis peut être une belle option complémentaire lorsqu’on décide de ne pas avoir de véhicule personnel et qu’on utilise, à la place, les transports collectifs ou actifs ou l’autopartage.

La mobilité dans l’avenir…

De nouvelles technologies se développent tous les jours dans le domaine des transports et des innovations importantes sont attendues au cours des prochaines années. On dit souvent que le réseau routier est appelé à devenir « intelligent ».

Avec la combinaison des technologies de communication (ex. : téléphones intelligents, tablettes et montres intelligentes), de calcul, de localisation et de capteurs, le partage de données informatiques rendra les déplacements beaucoup plus efficaces et sécuritaires, tout en réduisant grandement les impacts sur l’environnement. Tout cela impliquera des changements importants dans l’aménagement du territoire et des infrastructures.

D’ici là, les autres moyens de déplacement qui t’ont été présentés sont des valeurs sûres! Les transports collectifs, actifs ou électriques représentent tous d’autres options que la voiture ordinaire. Passe le mot à ton entourage!

Pour en savoir plus

Publication : septembre 2019