Le coin de Rafale

Sais-tu ce qu’est l’effet de serre?
Catégorie : 9 à 11 ans

Magma

Une serre, c’est une construction toute vitrée où on fait pousser des plantes qui ont besoin de chaleur et de soleil. Les parois en vitre laissent passer les rayons du soleil, mais ralentissent la sortie de la chaleur. Ainsi, il fait plus chaud à l’intérieur de la serre qu’à l’extérieur.

Un peu comme lorsqu’on laisse une voiture au soleil avec les fenêtres fermées : les rayons réchauffent la voiture et la chaleur reste emprisonnée à l’intérieur!

Eh bien, il se produit le même phénomène sur Terre que dans la serre ou à l’intérieur de la voiture au soleil : elle se réchauffe.

L’effet de serre naturel

La Terre est entourée par une sorte de gros bouclier composé de différents gaz qu’on appelle l’atmosphère. C’est dans l’atmosphère qu’on retrouve l’air qu’on respire et les nuages. L’atmosphère agit comme les vitres d’une serre : elle laisse passer les rayons du soleil, mais elle ralentit la sortie de la chaleur. C’est pour cette raison qu’on appelle ce phénomène « l’effet de serre ». Et les gaz qui causent ce phénomène et qui retiennent la chaleur s’appellent « gaz à effet de serre », mais tu peux les appeler par leur surnom : les GES.

L’effet de serre est naturel et nécessaire à la vie sur la Terre. Si ce phénomène n’existait pas, la température moyenne serait de -18 degrés Celsius (°C). Heureusement pour nous, la température moyenne sur la planète est de 15 °C!

Malheureusement, l’effet de serre a été accentué par plusieurs de nos activités. Par exemple, les transports, les usines, les bâtiments et l’agriculture sont des activités dont la population dépend et qui sont très polluantes! Le problème, c’est qu’en rejettant d’énormes quantités de GES dans l’atmosphère, elles font en sorte que trop de chaleur est retenue près de la Terre! Les scientifiques observent d’ailleurs que, d’année en année, la température sur la Terre augmente toujours un peu plus. Il en résulte que les êtres vivants ont du mal à s’adapter à cette hausse de la température.

C’est quoi, les gaz à effet de serre?

Les gaz à effet de serre (GES) sont les gaz qui retiennent la chaleur dans l’atmosphère, près de la Terre. Ce sont les responsables de l’effet de serre. Certains sont présents naturellement dans l’atmosphère, et d’autres ont été créés par les humains!

Parmi les gaz présents naturellement et qui participent à retenir la chaleur près de la Terre, les principaux sont la vapeur d’eau (H2O), le dioxyde de carbone (CO2) et le méthane (CH4). Cependant, nos activités comme les transports, le chauffage et la climatisation des bâtiments, les usines et l’élevage des animaux augmentent la quantité de ces gaz qui se retrouvent dans l’atmosphère.

Puis, d’autres GES ont été créés par des scientifiques pour l’industrie, la réfrigération et la climatisation et les produits en aérosol. Parmi ces GES, on retrouve l’hexafluorure de soufre (SF6), le trifluorure d’azote (NF3), des hydrofluorocarbures (HFC) et des perfluorocarbures (PFC).

Tous ces gaz se retrouvent un jour dans l’atmosphère et font en sorte que la « couche isolante » de gaz (ou la vitre de la serre, si tu veux) devient plus épaisse. La conséquence est que plus de chaleur reste emprisonnée près de la surface de la Terre. C’est pourquoi la température sur la planète augmente toujours un peu plus! On appelle ça le « réchauffement climatique ».

D’où proviennent ces gaz à effet de serre?

Répartition des émissions de GES au Québec, en 2016, par secteur d'activité

Certains gaz proviennent de phénomènes naturels. On peut penser aux feux de forêts, à la décomposition de la matière organique, aux volcans ou au CO2 rejeté par des êtres vivants. Par contre, la majorité provient d’activités humaines. Voici d’où viennent les GES produits au Québec :

Quelles sont les conséquences de l’augmentation de l’effet de serre?

L’effet de serre est un phénomène naturel. Sans lui, ce serait l’hiver en permanence et il y aurait probablement peu ou pas de vie sur la Terre! Le problème, c’est que ce phénomène a augmenté rapidement. Ainsi, la température moyenne à la surface de la Terre augmente toujours un peu plus et les êtres vivants ont peu de temps pour s’y adapter. Le réchauffement climatique entraînera des changements importants sur la planète, comme la hausse du niveau des mers, la fonte des banquises et des glaciers, la perte de certains écosystèmes, des périodes d’inondation et de sécheresse et un climat imprévisible.

Est-ce qu’on peut remédier à la situation?

Pour limiter le réchauffement climatique, il faut réduire de manière importante nos émissions de GES dans les prochaines années. Pour y parvenir, on peut, par exemple, choisir des moyens de transport plus verts, comme le vélo, la marche, l’autobus, le train ou le métro plutôt que l’automobile à essence.

On peut aussi composter nos résidus organiques (ex. : restes de table) et réduire notre production de déchets, réduire notre consommation de viande et faire des choix de consommation responsables, voire réduire notre consommation. On peut miser sur les énergies vertes (solaire, éolienne, hydroélectrique), l’agriculture biologique et le verdissement de notre environnement. Plein de solutions existent; il faut seulement agir!

 

Publication : mars 2020

Évaluez cette page

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.